Vacances illimitées: oui ou non?
- Articles -

Vacances illimitées: oui ou non?

Publié le 22 mai 2019 | Par Marianne Lemay

Dans cette série d’articles, nous passons en revue chacune des mesures flexibles affichées sur le site de Flow. L’objectif est de démystifier ce qui peut être un frein à l’implantation de cette mesure flexible en particulier, en mettant en lumières quelques concepts-clés, ainsi que des résultats positifs vécus chez les entreprises affichant sur le site.

En première de cette série, Marianne Lemay, directrice culture et marque pour l’entreprise Cangaroo nous donne son point de vue et quelques exemples sur une mesure qui a fait sursauter plus d’un gestionnaire ces dernières années: les vacances illimitées.

Pour quelles raisons avez-vous décidé d’implanter la mesure flexible des vacances illimitées ?

Nous étions déjà très flexibles avant l’implantation des vacances illimitées. Nous les avons mises en place dans l’optique d’encadrer notre vision flexible, afin que les employés puissent se sentir à l’aise de s’absenter quand ils en ont besoin ou envie. Si nous recherchons des employés autonomes, il est de notre devoir de les traiter comme des gens autonomes.

Combien de temps cela vous a-t-il pris ? (de l’idée jusqu’à l’implantation officielle).

Pour contextualiser, nous sommes une petite équipe de 12 employés, J’avais déjà géré ce type de programme chez mon ancien employeur qui comptait plus de 200 employés. Évidemment, à 12 personnes, le temps de préparation et d’adoption s’est fait assez rapidement. En moins de 2 mois, notre idée était lancée, mise en œuvre, communiquée et adoptée.

Quelles ont été les étapes de cette implantation (en résumé) ?

1. Comprendre et analyser la situation pour adapter les vacances illimitées à notre contexte
2. Définir les balises et règles à suivre
3. Former la direction, les gestionnaires, les recruteurs et les personnes qui traitent la paie
4. Communiquer l’information aux employés et gérer le changemen
5. Laisser une trace écrite dans notre guide d’employés virtuel et dans les documents légaux de l’entreprise

En quoi consiste cette mesure et comment est-elle balisée – pour éviter les excès – dans votre entreprise ?

Chaque entreprise peut définir ses paramètres. Chez Cangaroo, tant que la demande de vacances ou de congé ne nuit pas à l’équipe, au projet ou au client, elle peut être soumise au supérieur immédiat. Ce dernier peut choisir d’accepter la demande ou de la refuser si elle ne répond pas à ces critères.

Quelle est l’utilisation la plus fréquente de cette mesure (ou de quelle façon les employés l’utilisent-elle ?)

En général, on a vu les employés prendre environ 4 à 5 semaines de vacances par année, ce qui inclut les journées congés de « maladie » tout au long de l’année. Puisque nous œuvrons dans le secteur des TI, c’est une moyenne très raisonnable. Il est certain que si votre entreprise offre seulement 2 semaines de vacances par année à ses employés, mettre en place les vacances illimitées aura un gros impact sur la masse salariale.

Est-ce que c’est une mesure qui a été demandé par vos employés ?

Nous les impliquons sur plusieurs autres projets stratégiques, mais ils n’ont pas demandé spécifiquement les vacances illimitées. Nous étions déjà très flexibles sur les congés avant d’avoir mis en place cette politique. Ils en sont bien heureux aujourd’hui par contre !

Pourriez-vous nous donner quelques exemples du bon fonctionnement de cette mesure flexible ?

Les employés ne se sentent plus coupable de demander des vacances. Avec notre outil Cangaroo RH, ils peuvent envoyer leur demande de vacances électroniquement au gestionnaire qui renvoie son approbation. Les vacances illimitées amènent également une lourdeur administrative en moins : les employés n’ont plus besoin de cumuler des jours de vacances pour les utiliser. Cependant, il faut compter les journées utilisées pour offrir une indemnité de départ adéquate en cas de démission/congédiement/licenciement. On ne peut pas offrir une indemnité illimitée !

Est-ce que c’est une mesure que vous recommanderiez ? Si oui, pourquoi ?

Définitivement. Ceci étant dit, avant d’embarquer dans ce projet, vous devez faire des prédictions financières pour vous assurer que votre entreprise peut se permettre cette mesure. Aussi, vous devez déjà avoir une certaine mentalité de flexibilité avant d’offrir les vacances illimitées, sinon vous passerez à côté de l’essence de ce programme.

Marianne Lemay
Directrice culture et marque, Cangaroo

Postes disponibles

Pour en savoir plus

    Bernard Dupuis | Cangaroo
    Bernard Dupuis | Cangaroo
    « J'aime travailler le soir une fois les enfants couchés. Le matin, je peux profiter d'une routine du matin relaxe et arriver plus tard au bureau »
    Publié le 16 février 2019
    Cangaroo
    Cangaroo
    « L’implantation des vacances illimitées amène les employés à développer leur autonomie et à se sentir libres. »
    Publié le 28 novembre 2018
    David Théberge | Cangaroo
    David Théberge | Cangaroo
    « Avantages des conditions flexibles: facilité d'adapter mes obligations familiales avec le travail... donc moins stressant! »
    Publié le 16 février 2019

Les dernières publications

Horaires flexibles: oui ou non?
Horaires flexibles: oui ou non?
« Les employés l’utilisent tous les jours et c’est tant mieux ! Personne n’est stressé le matin, ça enlève un gros poids sur les épaules. »
Publié le 11 juillet 2019
5 éléments à considérer pour des mesures flexibles en santé
5 éléments à considérer pour des mesures flexibles en santé
« Offrez également une rétroaction constante et de qualité, dans le but de maintenir une communication optimale. »
Publié le 25 juin 2019
Implantation des mesures flexibles en entreprise: aborder les inquiétudes des gestionnaires
Implantation des mesures flexibles en entreprise: aborder les inquiétudes des gestionnaires
« 40% des répondants énonçaient qu’ils craignent que la gestion du travail des employés soit plus difficile.»
Publié le 25 juin 2019