Vacances illimitées : arrive-t-on vraiment à décrocher?

Vacances illimitées : arrive-t-on vraiment à décrocher?

Des vacances illimitées? Tout le monde en rêve!

Cette nouvelle politique managériale séduit de plus en plus d’entreprises pour ses nombreux avantages. Les congés flexibles permettent de diminuer le taux d’absentéisme, d’améliorer l’engagement des employés, de responsabiliser les travailleurs et de les attirer, conserver et motiver.

Ceci dit, les salariés concernés en profitent-ils vraiment et sont-ils conscients des bienfaits de cette méthode?

D’après une étude publiée par Namely, les personnes ayant accès à des congés illimités ne prennent en moyenne que 13 jours de vacances par année. Or, ceux qui sont soumis à un régime traditionnel de gestion des congés en prennent 15 par an.

La raison de cet écart? La charge de travail élevé et la façon de communiquer sur cette politique.

En effet, les Canadiens semblent avoir du mal à décrocher de leur travail lors des vacances et perçoivent les congés comme des dettes… des dettes qu’ils payeront par beaucoup d’heures supplémentaires. Et pourtant, la politique de “congés illimités”a pour but de diminuer le stress et de contribuer au bonheur des employés afin d’éviter les burn-outs liés aux grosses quantités de travail.

Par ailleurs, selon un sondage mené par ADP Canada, plus de 60% des travailleurs canadiens ressentent le besoin de faire des heures supplémentaires avant leurs vacances pour compenser leur absence.Qui sont les plus concernés par cette culpabilité?

À notre plus grande surprise, ce sont les jeunes professionnels qui affirment toujours planifier d’effectuer environ 32 heures supplémentaires à la semaine qui suit ou qui précède leurs congés!L’explication la plus probable à ces chiffres est la peur de manquer à ses responsabilités au point de perdre son emploi, surtout en début de carrière.

Malgré toutes ces heures supplémentaires que font les travailleurs pour compenser leurs absences, les Canadiens n’arrivent tout de même pas à calmer leur culpabilité et à décrocher du travail.

44% des répondants de l’étude menée par ADP Canada affirment continuer à consulter leurs courriels et à communiquer avec leurs collègues tout en étant en vacances et 47% des jeunes répondants âgés entre 18 et 35 ans admettent qu’ils vérifient leur messagerie professionnelle plus d’une fois par jour pendant les congés!

Pour résumer, la majorité des travailleurs soumis à des horaires flexibles et congés illimités ont du mal à décrocher de leur travail et à profiter pleinement de leurs vacances. Et pourtant, les entreprises optant pour cette politique managériale veulent développer une relation de confiance avec leurs employés et contribuer à leur bien-être.

Que doivent faire les chefs d’entreprises et directeurs RH pour encourager leurs équipes à décrocher?

1-Le bien-être avant tout

Les entreprises qui optent pour la politique des vacances illimitées veulent contribuer au bien-être des travailleurs afin d’avoir une belle synergie d’équipe, une meilleure performance et de meilleurs résultats. Il faut donc mettre le “bonheur”et le “bien-être”au sein des valeurs de l’enseigne afin que les employés comprennent l’importance que cet élément joue dans leurs performances quotidiennes et leur carrière en général.

2-Mettre en place des directives

Même si la démarche “congés illimités”a pour but de responsabiliser les travailleurs en leur donnant plus de liberté, ces derniers craignent toujours de dépasser la limite de l’acceptable et de tomber dans l’excès. Les responsables d’équipe doivent alors clairement communiquer les directives de cette méthode tout en mettant l’accent sur l’importance du bien-être et de la confiance au sein de l’équipe.

3-Donner l’exemple

Les chefs d’équipe doivent être les ambassadeurs de cette politique pour inspirer les autres membres à les suivre. Si les employés remarquent que leurs vis-à-vis ne prennent jamais de congés ou se déconnectent rarement de leur travail, ils se sentiront sûrement moins à l’aise à prendre autant de vacances!

4-Mettre la confiance au sein de sa relation avec les membres de son équipe

La politique des congés illimités repose essentiellement sur la confiance et l’esprit d’équipe. Il est donc important que les employés se sentent comme des “associés”et non comme des “salariés”. Ainsi, ils se sentiront plus en confiance à prendre des congés tout en étant responsable de leurs missions. Enfin, cette méthode de gestion, bien qu’elle paraisse facile à gérer, demande beaucoup d’organisation et de communication.

Pour que cette politique porte ses fruits, il est nécessaire de mettre en avant la notion du bien-être et de l’esprit d’équipe afin que tous les collaborateurs comprennent l’objectif qu’il y a derrière.Ceci dit, une chose est sure, les employés d’aujourd’hui ont besoin de se sentir libres et responsables, une méthode comme celle-ci pourrait remplacer avec succès la politique traditionnelle de gestion des congés.


D’autres articles qui pourraient vous intéressez