Trois signes que vous devriez changer d’emploi

Trois signes que vous devriez changer d’emploi

Ça nous arrive tous. Le cadran sonne (beaucoup trop tôt) et après quelques pressions rageuses sur le bouton « snooze », une pensée atterrante nous traverse l’esprit : il faut aller travailler. Si ce genre de scénario ne vous concerne que quelques jours par année, comptez-vous parmi les chanceux! Tout ne peut pas toujours être parfait, et il est bien normal de manquer d’énergie une fois de temps en temps. Mais si c’est votre réalité cinq jours sur sept, il est peut-être temps de vous poser sérieusement la question : votre boulot est-il sain pour vous?

Voici trois raisons majeures de réévaluer votre emploi.

Vous endurez un rythme insoutenable

Certaines industries donnent à leurs travailleurs un lot de tâches qui varie en intensité. Si vous avez un emploi qui tourne autour de grands projets, il est parfois normal de traverser un sprint : une courte phase durant laquelle vous devez fournir plus d’efforts. Mais si ce sprint n’en finit plus et que personne ne semble en parler, force est d’admettre que quelque chose cloche. Les milieux de travail où l’on considère les heures supplémentaires quotidiennes comme un signe de prestige sont malheureusement légion. Pour que les choses changent, il faut arrêter de glorifier le surmenage professionnel. Si vous sentez que vous brûlez la chandelle par les deux bouts et que c’est ce qui est attendu du vous, un questionnement s’impose. 

Vous manquez de motivation profonde

Plus que jamais, nous sommes au courant des enjeux éthiques, des inégalités sociales et des problèmes environnementaux qui menacent les êtres vivants. Pourtant, bon nombre de travailleurs se rendent chaque jour accomplir une besogne qu’ils considèrent vide de sens. Quand on vit dans un contexte privilégié, on se rend souvent compte qu’on est en mesure de redonner aux autres. Si un conflit de valeurs entre votre employeur et vous-même semble impossible à résoudre, il vous faut peut-être vous rendre à l’évidence. Par exemple, si vous rêvez de changements pour contrer le réchauffement climatique, il est probable qu’un emploi dans une firme de relations publiques qui a comme client une grande pétrolière ne vous procure pas le sentiment d’accomplissement que vous recherchez.

Vous comptez les heures, les jours et les semaines

Lorsqu’on s’investit dans des tâches qui nous stimulent et qui sollicitent nos plus grands talents, en général, on ne voit pas le temps filer. Si vous comptez les heures au bureau en mourant à petit feu pour enfin renaître de vos cendres dès que l’horloge affiche 17 heures, vous pourriez sans doute trouver mieux. Mais pour éviter de changer « quatre trente sous pour une piastre », il faut parfois se regarder dans le miroir. Quand les minutes s’écoulent à une lenteur affolante, c’est possiblement l’essence même de ce que nous faisons au quotidien qui nous déplaît.

Évidemment, se réorienter complètement demande souvent plus d’efforts et une prise de risque substantielle. Ce n’est pas pour tout le monde. Mais souvenez-vous que les années de travail se comptent généralement en décennies.

Faire le saut maintenant, ça peut donc vouloir dire plus de bonheur au quotidien sur une majeure partie de votre vie. Pensez-y.


D’autres articles qui pourraient vous intéressez