Travailler après la maternité Travailler après la maternité
- Temoignages -

Travailler après la maternité

Publié le 4 novembre 2019 | Par Marie-Josée Dea

Dois-je vraiment retourner travailler après mon congé de maternité ? C’est probablement LA question que toutes ou presque toutes les mamans se posent lorsque sa fin approche.

La bulle d’amour, les soins multiples à apporter à bébé et aux autres enfants plus grands si c’est le cas, et les nuits hachurées apportent souvent une remise en question. Si le souhait d’être maman à la maison ne vous a jamais traversé l’esprit, il viendra probablement à ce moment précis.  On se demande si un seul revenu suffirait à subvenir à la famille, on songe à s’ouvrir une garderie à domicile et puis on finit par taper tous ces mots clés sur internet : flexibilité, télétravail, temps partiel ou même loterie tiens !

Finalement, l’intégration à la garderie débute, mini doit faire acte de présence tous les jours (les comptes à rendre, ça commence aux couches !) et le patron aussi commence à avoir hâte qu’on se pointe au travail. Sans compter que le portefeuille fond à vue d’œil à 55% du salaire !

Pourquoi se sent-on comme ça ? A-t-on réellement réfléchi à la source de cette remise en question ? Est-ce qu’on aime vraiment notre travail ? J’espère que la réponse est oui ! Si la réponse est non, c’est peut-être le temps de revoir nos objectifs et nos attentes professionnelles. Parce qu’autrement, il suffirait peut-être de petits arrangements pour se simplifier la vie et rendre plus douce cette nouvelle routine avec ce qu’on appelle affectueusement le « 2e shift ».

Avec un emploi flexible, est-ce que ce serait beaucoup plus simple ? Des heures variables, un bureau flexible, un horaire agile, la possibilité de travailler de la maison ou de reprendre ses heures plus tard sont toutes des mesures qui peuvent rendre la conciliation travail-famille beaucoup plus harmonieuse. Croyez-moi, ça fait la différence !

J’ai perdu mon travail à la première pneumonie de ma fille de 2 ans parce que j’ai dû m’absenter du travail pendant plusieurs journées. Je comprends les besoins de ma présence au bureau, mais en réalité je fais quoi ? La garderie ne la prendra pas, mes parents travaillent toujours et papa au gros revenu ne peut s’absenter puisque les comptes seront à payer à la fin du mois, que bébé soit malade ou non. Alors JE FAIS QUOI ? Mis à part paniquer, il faut chercher un emploi flexible…  La richesse de pouvoir travailler de la maison ces jours de « nez-qui-coule » ou même le simple fait de pouvoir reprendre ses heures à un moment ultérieur devient indispensable pour la maman qui court.

Le congé de maternité permet de subvenir à tous les besoins, d’être présente à tous les rendez-vous et de pallier les imprévus, mais ce n’est pas « la vraie vie ». Je nous comprends de nous remettre en question à la fin de notre congé de maternité, parce que ce qui nous attend sera certainement un défi de tout instant.

Cela étant dit, être maman demeure une fierté, il faut juste apprendre à s’organiser dans un monde où la performance est reine.

Keep going les mamans !

Team #flexibilité.

Les dernières publications

Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Mélanie Claude, créatrice de La Pose nous partage son idée de réaliser des médiations sur dessins. Une expérience riche à découvrir.
Publié le 22 juin 2020
Apologie du code vestimentaire flexible
Apologie du code vestimentaire flexible
Il est encore trop tôt pour pouvoir observer l’impact de la COVID-19 sur la permissivité des milieux professionnels concernant l’habillement...
Publié le 17 juin 2020
Flow d’idées avec Caroline Jost, iNNERSHiP
Flow d’idées avec Caroline Jost, iNNERSHiP
Flow a échangé avec Caroline Jost, co-fondatrice d’iNNERSHiP, afin d’en apprendre davantage sur son quotidien de maman entrepreneur.
Publié le 4 juin 2020