Stéphanie Werbin : « Les femmes peuvent avoir carrière, famille et bien-être »      

Stéphanie Werbin : « Les femmes peuvent avoir carrière, famille et bien-être »     

L’arrivée d’un enfant bouleverse les vies des parents et plusieurs d’entre eux choisissent de réorienter leur carrière afin de créer un meilleur équilibre travail – famille. Stéphanie Werbin, gestionnaire de talents chez IMAGEMOTION, en a fait sa propre expérience. Après son premier enfant, elle a changé de métier pour travailler dans des conditions plus souples. Avec le soutien de son employeur et des conseils en RH flexibles, Stéphanie a trouvé sa zone de flow.  

#FemmesFortes

  

Contribuer au mieux-être des employés et créer les conditions d’un meilleur équilibre vie personnelle – carrière, c’est justement la mission principale de la flexibilité. Le parcours de Stéphanie Werbin en est une belle illustration et nous permet de bien comprendre l’impact des conditions souples sur la conciliation travail – famille. 

Forte d’un parcours en gestion de projets dans plusieurs secteurs, Stéphanie a été recrutée chez IMAGEMOTION en tant qu’adjointe administrative à mi-temps, une option qui correspondait à son emploi du temps de maman. Quelques mois plus tard, elle a été promue pour le poste de gestionnaire de talents. « Ce qui compte à nos yeux, ce n’est pas que Stéphanie n’ait pas suivi d’études en ressources humaines. Ce qui compte c’est sa persévérance, son ambition et le fait qu’elle veuille changer les choses dans l’entreprise. Elle est aussi empathique, attentive et munie de son propre style de leadership  » félicite sa collègue Mélissa Santos-Grenier, convaincue de la belle place de Stéphanie dans l’entreprise. 

De la flexibilité pour un meilleur équilibre

 Pour trouver sa zone de flow avec ses changements de responsabilités tant sur le domaine personnel que professionnel, Stéphanie a alors été encouragée par son employeur qui a mis en place des conditions de travail souples avec l’aide de Flow, spécialisé  en RH flexibles. 

«  L’arrivée d’un bébé est une période de grand changement pour les femmes. On veut continuer à donner le meilleur de nous-même, mais nous avons de nouvelles obligations dans la sphère familiale. La flexibilité au sein des entreprises permet justement d’offrir un bon environnement de travail aux pères et mères » .   

Pour elle — comme pour les autres mamans qui bénéficient de mesures flexibles — , cela représente aussi un progrès pour une meilleure égalité dans l’avancement de carrière entre hommes et femmes. Les mères ont ainsi plus de chances d’accéder à des postes à responsabilités tout en gérant leurs projets familiaux. 

Oser demander et exprimer ses besoins : un premier pas vers la zone de flow   

Malheureusement dans la pratique, beaucoup d’employés ont encore du mal à discuter de leurs conditions de travail par peur de perdre leur crédibilité. D’après un groupe de discussion organisé par l’Institut National de Santé Publique au Québec (INSPQ), l’une des plus grandes difficultés que rencontrent les parents dans leur milieu professionnel, surtout quand celui-ci est masculinisé, est la peur du jugement. Pour de nombreuses femmes, cette crainte les empêche souvent de négocier des mesures de conciliation ou de demander de l’aide auprès de leurs collaborateurs.  D’ailleurs, 28 % des pères et 38 % des mères actifs sur le marché du travail affirment souffrir d’un stress important lié au sentiment de manquer de temps.   

  Alors, comment faire face à cet enjeu ? Stéphanie recommande aux parents d’oser parler de leurs attentes à leurs coéquipiers. «  Quand tu as un bébé, ça change beaucoup de choses. Cela nous amène à revoir nos priorités. Lorsque j’ai constaté que j’étais débordée par mes différentes responsabilités, j’ai simplement fait appel à ma collègue » raconte-elle.   

 Avoir le courage d’imposer ses limites et d’exprimer ses besoins, c’est ainsi ce que souhaite Stéphanie à toutes les mères à la recherche d’un équilibre. 

Pendant longtemps, les hommes ont eu carrière, vie privée et divertissement, alors pourquoi pas les femmes  ? «  Open your mouth  !  » encourage Stéphanie pour inviter les employé.es et spécialement les mères, à parler de leurs ambitions et de leurs exigences sans craindre d’être rejeté.es. Elle ajoute qu’il est important de s’entourer de personnes qui nous font progresser et auprès desquelles nous apprenons de nouvelles choses. Comme l’explique Nathalie Collard dans son célèbre essai « Qui s’occupe du souper ? » : 

«  Si, durant des siècles, les hommes ont pu  tout avoir ou, du moins, avoir accès à tout — la carrière, les enfants, la famille, les loisirs —, c’est parce que les femmes étaient à leurs côtés et s’occupaient de tout. C’est l’heure du retour du balancier  »

Et vous chers et chères responsables des ressources humaines et leaders d’entreprise, êtes-vous prêt.es à changer le marché du travail pour aller vers une plus grande égalité sociétale ?   

Découvrez notre beau dossier Femmes Fortes en intégralité

Un article de Zeineb Khalfallah


D’autres articles qui pourraient vous intéressez