Retour sur évènement Infopresse : le futur du travail et gestion des talents post-COVID Retour sur évènement Infopresse : le futur du travail et gestion des talents post-COVID
- Nouvelles Flow -

Retour sur évènement Infopresse : le futur du travail et gestion des talents post-COVID

Publié le 12 octobre 2020 | Par Zeineb Khalfallah

Depuis le début de la pandémie, nous avons été témoins d’une série de changements dans notre façon de travailler, de communiquer et de gérer. En effet, 2020 a marqué le marché du travail avec l’apparition de nouveaux défis, de nouveaux outils de gestion et de nouvelles formes de communication. Mais qu’en est-il de son avenir?

L’équipe d’Infopresse s’est justement penchée sur la question lors de la conférence en ligne intitulée le futur du travail et la gestion des talents post-COVID qui a eu lieu le 7 octobre dernier. Des entrepreneurs et des spécialistes en gestion des ressources humaines étaient tous connectés ensemble afin de partager leur vision et proposer des solutions aux enjeux actuels du marché du travail.

Télétravail, anxiété et équilibre

 La conférence a commencé autour d’une discussion sur l’état psychologique des Québécois face à tous les changements causés par la COVID-19. Rose-Marie Charest, psychologue et formatrice chez Infopresse, a parlé des nouvelles normes de travail qui ont occasionné des formes de stress et d’anxiété chez les télétravailleurs. Le sentiment de perte de contrôle, le manque de contacts avec ses collègues et le changement soudain des habitudes de vie ont, sans doute, rendu les travailleurs et chefs d’entreprises anxieux. Heureusement, après quelques mois, la majorité des gens ont fini par s’adapter à cette nouvelle réalité.

Tout est une question d’équilibre

Rose-Marie Charest souligne que malgré notre grande capacité d’adaptation aux nouvelles formes de travail, il faut savoir mettre des barrières pour protéger sa santé psychologique. En effet, quand on travaille de la maison, il devient difficile de se déconnecter et de prendre des pauses aux premiers signes de fatigue. On peut facilement être tenté de lire nos courriels pendant nos journées de congé ou de travailler sur des petits projets en fin de semaine, ce qui peut amener au burn-out.

La solution? La psychologue conseille de se fixer des horaires qui conviennent à son niveau d’énergie, de rester en contact avec son entourage, de bien communiquer avec son équipe et de séparer son espace de travail de ses espaces de repos.

Et la communication dans tout ça?

Manon Poirier, directrice générale de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec (CRHA), a par la suite pris la parole pour discuter de nouvelles formes de communication. Mme Poirier souligne que le confinement a rapproché les employés qui ont appris à se découvrir sous d’autres angles. Après 6 mois de travail à distance, la communication entre les collègues s’est beaucoup développée. Néanmoins, la spécialiste en gestion des ressources humaines souligne que le télétravail n’a toujours pas remplacé les petits moments entre collègues comme la pause-café ou les 5 à 7. Le prochain défi des chefs d’équipe serait d’adapter ces moments à la nouvelle réalité.

De plus, la conférencière conseille d’appeler ses collègues en vidéoconférence ou par téléphone pour prendre de leurs nouvelles et donner un aspect humain à toutes ces interactions.

En 2020 les Québécois sont-ils flexibles?

La conférence s’est poursuivie avec Geneviève Provencher, fondatrice de Flow, qui a parlé de flexibilité et de la place qu’occupe cette pratique au sein des entreprises québécoises. Anthony Vendrame, fondateur de Poches & Fils et Sophie Girouard, co-fondatrice de Hamak, deux entrepreneurs ayant intégré la flexibilité dans leur entreprise, ont été invités à la conférence afin de partager leur expérience.

La flexibilité a gagné en popularité depuis le début du confinement qui a amené une grande majorité des entreprises à se réorganiser pour gérer le télétravail et les défis qui viennent avec.

« On est passé d’une flexibilité qui était graduelle, qui s’implantait doucement, mais surement, à une flexibilité obligatoire du jour au lendemain. » Geneviève Provencher, fondatrice de Flow

Les entreprises déjà habituées au télétravail avaient une longueur d’avance par rapport aux autres encore peu familiarisées avec ce mode de gestion. Anthony Vendrame a souligné que le confinement n’a pas impacté le rendement de son équipe. Au sein de Poches & Fils, le télétravail et la flexibilité sont des pratiques instaurées depuis longtemps.

D’un autre côté, le télétravail a fait découvrir à tous les Québécois les joies de la flexibilité, qui leur permet de gérer leurs propres horaires afin de concilier passion, vie de famille et responsabilités professionnelles. Sophie Girouard a souligné lors de son intervention que la flexibilité lui a permis de responsabiliser les membres de son équipe, de leur faire confiance et de les aider à progresser dans leur carrière.

« Gabriel, par exemple, était un nouvel employé chez nous… il avait une nouvelle idée et voulait changer la façon de faire les choses. Nous avons décidé de lui faire confiance et c’était parmi les meilleurs changements qu’on a eus au cours de ces dernières années. » Sophie Girouard, co-fondatrice de Hamak

Et après la COVID-19?

Le télétravail ne sera plus la seule pratique qui fera partie de notre réalité. D’autres tendances seront encore plus populaires et accessibles : horaires variables, job sharing, retraite graduelle, congés illimités, lieu de travail variable, etc.

La conférence s’est terminée avec l’intervention de Déborah Cherenfant, experte en entrepreneuriat, qui a parlé de diversité et de communication au sein des entreprises.

En 2020, malheureusement, l’équité, la diversité et l’inclusion en entreprise ne sont pas à leur état optimal. Ceci dit, à chaque problème sa solution! Mme Cherenfant a présenté une série d’initiatives afin de favoriser un milieu de travail inclusif, à savoir veiller à ce que son entreprise appuie visiblement et de façon authentique la diversité, avoir une tolérance zéro pour la discrimination, faire un état des lieux des aspects structurels, procéduraux et comportementaux, etc.

Pour conclure, notre futur, même s’il est incertain, est riche en nouvelles opportunités. Tous les intervenants ont partagé des solutions positives axées sur la communication, le bien-être, la flexibilité et la diversité. Malgré la lourdeur de cette pandémie, nous restons optimistes par rapport au futur du marché du travail.

Pour en savoir plus

Les dernières publications

Le droit à la déconnexion, un principe difficile à gérer à l’ère du télétravail
Le droit à la déconnexion, un principe difficile à gérer à l’ère du télétravail
Le droit de déconnexion est une loi qui été mise en place en premier lieu en France, le 1er janvier 2017.
Publié le 26 octobre 2020
COVID-19 : la nouvelle réalité des espaces de travail
COVID-19 : la nouvelle réalité des espaces de travail
Marc Beaudet, co-fondateur de Turbulent a accordé une entrevue au Journal de Montréal, le leader d’entreprise a même partagé des astuces pour garder le moral durant cette période d’isolement.
Publié le 26 octobre 2020
Libéo
Libéo
Les équipes sont très motivées et portées par cette nouvelle vision flexible et simple.
Publié le 26 octobre 2020