Nexus Innovations x Flow Nexus Innovations x Flow
- Articles -

Nexus Innovations x Flow

Publié le 25 mai 2020 | Par Audrey Rousseau Dufresne

L’équipe de Nexus Innovations a l’habitude des technologies et du télétravail. Mais conserver de la flexibilité au-delà du télétravail, avoir des collègues à l’écoute et envisager le futur leur a permis de vivre cette transition intense un peu plus doucement. On s’est entretenu avec Claudia Lépine, responsable talent et culture, et Sarah Dufresne, ambassadrice talent et culture, afin d’en découvrir plus sur leur situation actuelle et ce que l’avenir leur réserve.

Comment s’est passée la transition vers le télétravail ?

Sarah : Comme les employés de Nexus étaient déjà habitués à travailler de la maison de temps en temps, la transition vers le télétravail à 100% n’a pas été aussi difficile qu’on pourrait l’imaginer. De plus, en baignant déjà dans un environnement technologique, nous avions déjà plusieurs outils et logiciels qui se prêtent très bien au télétravail. Évidemment, nous avons su nous ajuster avec les différentes équipes pour ajouter ce qu’il manquait afin de bien collaborer , de manière efficace. Avant tout, la transition a été très humaine. Nous avons pris en considération les différentes réalités de nos collègues et les employés étaient encore libres de créer leur propre horaire. Par exemple, pour certains parents, travailler tôt le matin était leur meilleure option, alors que pour d’autres, c’était le soir. De plus, nous étions à l’écoute des besoins des employés et nous avons veillé à leur santé mentale dès la première semaine du confinement.

Comment évaluez-vous le moral de vos troupes ? Qu’est-ce qui a changé depuis la première semaine de confinement ?

Claudia : Nous sommes adeptes de sondages internes hebdomadaires qui nous permettent de prendre le pouls de la santé organisationnelle, mais surtout de la santé de nos gens. Nous mesurons, analysons et agissons. Aussi nous avons créé une escouade bien-être à l’interne. Il s’agit d’un groupe de personnes ayant le même intérêt : prendre des nouvelles de leurs collègues. Ça nous permet d’offrir une écoute attentive et un canal de communication plus organique pour parler des effets du confinement.

Nous ne cacherons pas que même si nous sommes bien outillés pour être en télétravail, nous commençons à nous ennuyer de nos collègues et de pouvoir se retrouver physiquement tous ensemble. Nous notons tout de même une légère baisse au niveau de la motivation des gens et c’est pourquoi nous devons continuer d’être à l’écoute et surtout compréhensifs.

Est-ce que vous continuez de recruter des nouveaux employés ? Si oui, comment gérez-vous l’aspect engagement et accueil ?

Sarah : Oui, nous continuons à embaucher ! Pour nous, il est important d’offrir un processus d’embauche wow aux candidats, même si toutes les étapes sont maintenant à distance. Les candidats doivent pouvoir ressentir la culture d’entreprise et s’associer à nos valeurs d’entreprise pour qu’il y ait un match. Nous utilisons la vidéo conférence pour les entrevues et même pour les tests techniques. Il est essentiel que les candidats soient en contact avec différentes personnes afin d’avoir un aperçu des gens avec qui ils vont pouvoir télétravailler. De plus, il est important que l’accueil et l’intégration des nouveaux employés soient une extension du processus d’embauche et c’est pourquoi nous y accordons donc une grande importance. Comme je l’explique dans mon article « 10 idées pour favoriser l’accueil des nouveaux employés, en télétravail! », l’onboarding d’une entreprise en dit long sur la culture de celle-ci et comment elle traite ses collaborateurs. Autrement dit, si une compagnie prend le temps de bien préparer l’accueil d’un nouveau talent, celui-ci va s’en souvenir longtemps !

Comment envisagez-vous le retour au travail ?

Claudia : Nous optons pour un retour au travail graduel, mais surtout flexible. Personne ne sera obligé à revenir au bureau. Nous comprenons et surtout, respectons, que chaque personne vit la situation de manière différente et compose avec sa propre réalité.

Voici nos 6 commandements qui alignent notre plan de retour :

  1. Élaborer un protocole clair de santé et sécurité

  2. Équiper les employés afin qu’ils se sentent en sécurité

  3. Garder notre flexibilité et humanité

  4. Communiquer de manière transparente et en continu (communiquer souvent ! faire des rappels souvent !)

  5. Mettre en place un environnement de travail sécuritaire

  6. Agir en mode prévention

En tant que professionnelles RH, comment vivez-vous ce confinement ?

Sarah : Étant une personne très sociable, j’ai certainement hâte de pouvoir revoir toute la gang, mais je vis très bien le confinement puisqu’il me permet de me poser, de revoir mes priorités, de recommencer le sport et de prendre du temps pour moi. De plus, Nexus Innovations est une entreprise qui fait confiance à ses employés de A à Z. Je suis donc très reconnaissante de pouvoir être autonome dans mon travail et qu’on me laisse la liberté d’essayer des choses.

Côté professionnel, le confinement est aussi l’occasion de ralentir pour mieux prendre des décisions. C’est l’occasion d’améliorer ses pratiques, de revoir ses façons de faire, d’échanger avec d’autres professionnel(le)s RH qui vivent des situations similaires et de partager ses bons coups. Pour ma part, j’ai toujours aimé écrire, j’en profite donc pour rédiger nos bonnes pratiques (et fails) chez Nexus à travers des articles de blogue.

Claudia : Personnellement, je me nourris naturellement de relations humaines, de contacts humains. M’épanouir dans une ambiance de travail qui me stimule, vivre et ressentir une culture d’entreprise, c’est ce qui me motive le plus au travail. Alors en toute transparence, n’ayant pas vraiment accès à mes sources de motivations premières à distance, j’ai réalisé que le confinement commence à gruger mon énergie. Je me fatigue plus vite et je suis moins motivée à accomplir des tâches qui n’ont pas d’impact direct sur la culture. Je crois qu’il faut simplement l’accepter et l’accueillir.

Comme professionnelle RH, c’est un défi super stimulant. Ça nous oblige à faire un pas de côté, sortir de notre zone de confort. Chez Nexus, on s’est donné comme mission de cultiver notre culture d’entreprise à distance, c’est-à-dire entretenir notre folie, notre flexibilité, notre transparence et garder cette proximité entre nous. Jusqu’à maintenant c’est pas mal une mission accomplie. Malgré toutes les embuches, je considère que cette crise va m’avoir permis de m’enrichir énormément au niveau professionnel et personnel.

>> Plus sur Nexus Innovations

Pour en savoir plus

Les dernières publications

Flow d’idées avec Thierry Fabiani
Flow d’idées avec Thierry Fabiani
Flow rencontre Thierry Fabiani, Maître de conférences en Sciences de Gestion, en France. Il nous nous partages les résultats de son étude auprès d’entreprises françaises et de ses conseils pour rebondir face à la COVID-19. 
Publié le 6 juillet 2020
Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Mélanie Claude, créatrice de La Pose nous partage son idée de réaliser des médiations sur dessins. Une expérience riche à découvrir.
Publié le 22 juin 2020
Apologie du code vestimentaire flexible
Apologie du code vestimentaire flexible
Il est encore trop tôt pour pouvoir observer l’impact de la COVID-19 sur la permissivité des milieux professionnels concernant l’habillement...
Publié le 17 juin 2020