La flexibilité…c’est aussi reconnaître nos enjeux entre départements

La flexibilité…c’est aussi reconnaître nos enjeux entre départements

Chaque jour à 15h, la cloche de récré sonne chez Poches & Fils invitant les employés à prendre une pause pour se divertir et apprendre à mieux se connaitre. Si Anthony Vendrame, fondateur de Poches & Fils, a mis en place cette procédure, c’est bien pour favoriser la communication entre différents départements et investir dans le bien-être de ses employés. Anthony n’est pas le seul leader à favoriser la communication interne au sein de son entreprise. Selon un article publié par l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés, 96% des chefs d’entreprise interrogés lors d’un sondage ont déclaré que la communication interne est l’un des éléments essentiels au succès d’une organisation.

Investir dans la communication interne pour un meilleur rendement et plus d’engagement

L’exemple de la récréation n’est qu’une démarche parmi tant d’autres entreprises par Poches & Fils afin de maintenir la cohésion au sein de l’équipe. La firme organise également des réunions mensuelles en zone de production afin que les employés de chaque division aient une vision globale sur les projets de leurs collègues. En ce qui concerne les « team buildings », le Club des Poches se charge de planifier des activités pour divertir les employés de façon quotidienne. Anthony est visiblement un « people leader » qui favorise les contacts humains et authentiques. Bien avant le confinement, il allait chaque jour à son usine de production pour saluer et donner des poignées de mains aux personnes qui y travaillent.

Ces gestes, bien qu’ils paraissent faciles à mettre en place, font toute la différence au niveau de la motivation des employés. La motivation est souvent négligée par beaucoup de gestionnaires et pourtant un bon nombre d’études démontrent son impact significatif sur le rendement et l’efficacité des employés. Selon une étude réalisée à Berlin en 2012, la productivité des compagnies dotées de programmes de reconnaissance est de 14% supérieure à celle des compagnies qui n’en ont pas. Un autre sondage, mené par la Gallup Organization et la Queen’s School of Business, suggère que les employés désengagés ont subi 49% d’accidents de travail en plus, ont fait 60% d’erreurs supplémentaires et obtiennent un taux d’absentéisme supérieur de 37%. Tous ces chiffres mettent en lumière la raison pour laquelle Poches & Fils, tout comme plein d’autres entreprises, investit dans le bien-être de son équipe tout en mettant en avant la communication interne.

Savoir adapter ses activités à la nouvelle réalité

Nul ne peut le nier, la pandémie est venue bouleverser notre façon de travailler et de communiquer avec nos collègues. Les besoins des employés ont également changé. En cette période de crise, les travailleurs ont beaucoup plus besoin de se focaliser sur le bien-être et de se sentir rassurés. Quelles solutions s’offrent à nous afin de maintenir une bonne communication interne malgré les circonstances actuelles?

  • Les indispensables de la visioconférence: Zoom, Teams, Skype ou Google Meet, tant d’options s’offrent à nous afin de maintenir une bonne communication avec les membres de son équipe. Malgré la distanciation sociale, Poches & Fils continue d’organiser des réunions mensuelles en visioconférence. Cet évènement permet non seulement de réunir toutes les équipes, mais aussi de comprendre le rôle de chacun, de s’exprimer en toute transparence et de partager les défis de chaque département. Beaucoup d’entreprises choisissent de remplacer cette réunion par une simple infolettre qui informe tous les membres de l’entreprise des nouveaux projets et défis de chaque département. Ceci dit, les réunions sont toujours un meilleur moyen de s’exprimer afin de favoriser la communication multidirectionnelle et de donner la parole à tous les membres de l’entreprise.
  • La cours de récré de Poches & Fils toujours maintenue: Malgré la distance, la cloche de récré continue de sonner tous les jours à 15h chez Poches & Fils. Dans le contexte, Anthony Vendrame a mis en place des jeux en ligne afin de continuer à divertir son équipe malgré l’isolement.

  • Des activités de divertissement adaptées au contexte actuel: Tenir des réunions virtuelles n’est pas toujours suffisant pour maintenir un bon niveau de communication. En effet, il faut trouver un moyen de remplacer la pause-café et les lunchs en groupe qui ont toujours été un moyen de rassembler l’équipe. Ces habitudes permettent de développer des relations solides et complices entre collègues, d’où l’importance de trouver leur équivalent en cette période d’isolement. D’ailleurs, le Club des Poches ne s’est pas laissé décourager par le confinement. Pour les temps des fêtes, Poches & Fils compte bien gâter ses membres en leur livrant des plats réconfortants pour des diners virtuels en équipe. L’entreprise compte également livrer du vin et du fromage aux employés à l’occasion de Noël afin de les déguster en groupe.

  • Favoriser l’empathie: L’objectif derrière les différentes réunions et activités organisées par Poches & Fils est de favoriser l’empathie et la compréhension de l’autre. En cette période d’isolement, nous sommes tellement coupés du monde que nous finissons par oublier que derrière notre écran se cachent des collègues qui ont leurs propres défis et sources de stress. La communication permet justement de résoudre ce problème en nous rapprochant les uns des autres.

Il est essentiel de mettre en place des outils de communication interne afin de garder un bon esprit d’équipe et de partager toutes les informations importantes. Malgré tous les défis causés par la crise, Poches & Fils a su s’adapter au contexte actuel en trouvant des moyens pour maintenir leurs bonnes habitudes.


D’autres articles qui pourraient vous intéressez