Kiid X Flow Kiid X Flow
- Articles -

Kiid X Flow

Publié le 29 mai 2020 | Par Audrey Rousseau Dufresne

Flow a échangé avec Marie-Pier Hébert, présidente et fondatrice de Kiid, pour comprendre l’histoire et le fonctionnement de son entreprise et ce que l’après-COVID lui réserve.

Quels sont les services offerts et à qui s’adressent-ils ?

Kiid est un service de gardiennage sur demande pour les entreprises. Nous offrons un plan B fiable pour les parents travaillant au sein d’entreprises avant-gardistes. Nous aidons les parents et les employeurs à faire face aux imprévus de la vie !

Peux-tu nous parler brièvement de ton histoire et la naissance de Kiid ?

J’ai travaillé pendant une dizaine d’années en hôtellerie, sur différents continents. Peu importe où j’étais dans le monde, dans chaque hôtel où j’ai travaillé, il y avait des parents qui nous demandaient si nous avions un service de garde d’enfants à recommander. Ça n’existait pas, autre que des genres de plateforme de rencontre entre gardiennes et parents, où n’importe qui peut s’inscrire. Après plusieurs années de vie d’expatriée, je suis revenue m’installer à Montréal et j’ai décidé de lancer ma propre compagnie. J’avais toujours en tête les services de gardiennes sur demande qui n’existaient pas. J’ai donc créé Kiid.

Au début, on travaillait directement avec les parents. Rapidement, des dirigeants d’entreprises ont commencé à nous contacter parce qu’ils voulaient offrir nos services à leurs employés lorsqu’ils faisaient face à des imprévus. Par exemple, quand la garderie est fermée, qu’il y a une journée pédagogique, une échéance urgente, un enfant malade etc. Les besoins ont augmenté rapidement en quelques mois et j’ai repositionné Kiid comme un service pour les entreprises exclusivement.

Qu’est-ce qui se dessine pour Kiid dans l’après-COVID ?

Nous allons continuer de faire ce qu’on fait ! Notre slogan est que Kiid est « là pour tous les moments de la vie et les surprises » … y compris les pandémies mondiales !

Au cours des prochains mois, il y aura beaucoup d’enfants à la maison avec les camps et les écoles fermés. Nous serons là pour les entreprises et les parents lorsque le télétravail n’est pas une option, ainsi que pour les parents qui travaillent à domicile, mais qui ont besoin d’un peu d’aide supplémentaire pour réussir dans leur travail.

Qu’est-ce qui, selon toi, changera dans le marché du travail après la pandémie ? 

Je pense que tout le monde réalise maintenant que ce n’est pas possible de travailler efficacement en même temps de s’occuper de ses enfants. Avant la COVID, beaucoup d’employeurs me disaient « nous on a une politique de travail très flexible, tout le monde peut travailler de la maison, donc les parents peuvent rester à la maison avec leurs enfants et faire du télétravail s’ils ont un imprévu ». Maintenant, je peux vous dire à 100 % que les employeurs comprennent beaucoup mieux que le télétravail avec des enfants à la maison, c’est tout un défi, que ça a un impact important non seulement sur la productivité, mais également sur le moral de leurs équipes de travail.

 

>> Découvrez Kiid

Les dernières publications

Flow d’idées avec Thierry Fabiani
Flow d’idées avec Thierry Fabiani
Flow rencontre Thierry Fabiani, Maître de conférences en Sciences de Gestion, en France. Il nous nous partages les résultats de son étude auprès d’entreprises françaises et de ses conseils pour rebondir face à la COVID-19. 
Publié le 6 juillet 2020
Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Méditer les yeux ouverts avec Mélanie Claude de La Pose Yoga
Mélanie Claude, créatrice de La Pose nous partage son idée de réaliser des médiations sur dessins. Une expérience riche à découvrir.
Publié le 22 juin 2020
Apologie du code vestimentaire flexible
Apologie du code vestimentaire flexible
Il est encore trop tôt pour pouvoir observer l’impact de la COVID-19 sur la permissivité des milieux professionnels concernant l’habillement...
Publié le 17 juin 2020