Entreprise flexible : oui ou non ?
- Articles -

Entreprise flexible : oui ou non ?

Publié le 12 novembre 2019 | Par Geneviève Provencher

Le marché du travail est en mouvement constant et c’est en partie la responsabilité des entreprises, gouvernement et travailleurs/travailleuses d’y participer. Les changements qui en découlent permettent de s’adapter aux nouvelles réalités et de bénéficier de plusieurs retombées positives. Il y a maintenant plus d’une décennie, on nous parlait du retrait des baby boomers du marché du travail. Et bien voilà, on y est ! C’est maintenant que ça se passe et c’est accompagné d’un taux de chômage très bas (6%), de différentes générations qui se côtoient dans les mêmes fonctions, d’une pénurie de main-d’œuvre et des millénariaux qui poussent les valeurs du travail à bouger plus rapidement que prévu. On peut s’adapter et progresser ou résister et stagner, au choix.

Concrètement, on remarque ces changements, tant dans les valeurs et la culture du travail (gestion par projet, holocratie, culture du bonheur) que sur le plan des méthodes de travail et politiques plus souples telles que le télétravail (voir même sans bureau fixe), les vacances illimitées, les horaires variables, et plus encore. Les entreprises flexibles ont la cote et ce sont ces dernières qu’on retrouve sur Flow. Il nous apparaissait donc naturel de définir ce qu’est une entreprise flexible et démystifier ce concept.

Qu’est-ce qu’une entreprise flexible ?

Selon Flow, une entreprise est considérée comme flexible si elle fait preuve de souplesse dans ses pratiques de ressources humaines. En offrant des mesures flexibles à ses employés (télétravail, horaires variables, vacances illimitées, etc.), elle permet de créer un équilibre entre la vie privée et le travail pour ainsi améliorer l’engagement des employés, tout en augmentant leur productivité.

Pourquoi mettre de l’avant ces compagnies?
Pour les entreprises, il existe différents avantages d’adopter la flexibilité et de s’afficher sur Flow, comme améliorer le taux de rétention des employés, faciliter le recrutement et favoriser leur image de marque. Mais l’objectif principal pour Flow est de créer un mouvement de masse et d’inciter les entreprises qui ne sont pas encore flexibles à le devenir. Les compagnies qui offrent ce type de mesures ont généralement une culture d’entreprise plus axée sur l’humain, qu’il s’agisse des employés ou des patrons, et ont pris le temps de peser le pour et le contre de l’incidence – très positive – de l’implantation de mesures flexibles de travail.

Pour qui?
Tout le monde! Tous les travailleurs et travailleuses ont envie bénéficier des mesures flexibles de travail. Que ce soit la génération des baby boomers qui veut se retirer du marché du travail en douceur, les X qui ont des familles et doivent concilier le tout au quotidien, les millénariaux qui espèrent un cadre plus souple et tous les gens qui ont d’autres activités et intérêts dans leur vie que le travail.

Des exemples
Cette maman de deux enfants, étudiante en biochimie et travailleuse à temps plein. Ce marathonien qui a besoin de flexibilité dans son horaire pour y inclure ses entraînements. Ce touche-à-tout qui a des intérêts variés et qui, pour être efficace à 200%, doit pratiquer ses activités (incluant le travail) aux moments les plus propices pour lui.

Du côté des employeurs, les petites, moyennes et grandes entreprises vont bénéficier d’un bon retour sur investissement en implantant des mesures flexibles de travail.

Plus d’exemples?
TELUS : Suite à l’implantation de son programme Style de travail (télétravail), il y a eu une augmentation de 34 points des résultats sur la mobilisation des employés sur neuf ans et un taux de satisfaction de 96% lié à cette initiative.

Deloitte : La compagnie estime avoir fait des économies de 41,5 millions de dollars par la seule réduction de la rotation du personnel en retenant des employés qui auraient quitté l’entreprise si celle-ci ne leur avait pas offert pas des arrangements flexibles au travail.

Tootelo : L’entreprise a amélioré tous ces aspects avec son style de gestion flexible : plus de facilité à recruter, équilibre travail-vie personnelle accru et baisse de l’absentéisme, meilleure rétention et plus faible taux de roulement; ambiance conviviale et positive, esprit d’équipe accru, hausse de la qualité du travail, etc.

Enfin, les histoires relatives à la flexibilité sont positives et contribuent au bonheur des gens et au bon fonctionnement d’une entreprise. On serait fou de s’en priver!

#teamflexibilité

[1] https://tout-petits.org/img/dossiers/cft/Conciliation-Travail-Famille-Incontournable.pdf

 

 

Les dernières publications

Et si la garderie était flexible?
Et si la garderie était flexible?
Et si nous posions un regard neuf sur l’accès à la flexibilité? Cette semaine, l’Observatoire des tout-petits a publié le portrait annuel des conditions dans lesquelles grandissent nos enfants. Il est vraiment intéressant de prendre connaissance des chiffres concernant aussi la condition des parents (surtout des mamans) qui peinent à bien gérer le défi de …
Publié le 4 décembre 2019
Entreprise flexible : oui ou non ?
Entreprise flexible : oui ou non ?
« Les entreprises flexibles ont la cote et ce sont ces dernières qu’on retrouve sur Flow. »
Publié le 12 novembre 2019
Les cônes oranges
Les cônes oranges
« Une mesure flexible peut tout simplement être d’offrir un horaire agile à ses employés. »
Publié le 12 novembre 2019