4 questions à se poser avant de devenir télétravailleur 4 questions à se poser avant de devenir télétravailleur
- Articles -

4 questions à se poser avant de devenir télétravailleur

Publié le 11 octobre 2019 | Par Yarledis Coneo, CRHA, M. Sc.

Le télétravail est de toute évidence un mode d’organisation du travail très convoité. Et avec raison! Il offre de nombreux avantages, notamment un meilleur équilibre travail-famille, davantage de flexibilité et une productivité accrue. Or, le télétravail ne convient pas à toutes les personnes ni à tous les emplois.

Vous songez à vous prévaloir de cette mesure? Voici quelques questions à vous poser :

1. Suis-je en mesure de « performer » en télétravail ?

Il faut considérer plusieurs critères pour répondre à cette question* :

  • vos traits de personnalité et vos aptitudes (autonomie, motivation, organisation, respect des échéances, etc.) ;
  • vos objectifs professionnels ;
  • l’aménagement de votre lieu de travail et votre entourage (espace réservé au travail, sécurité des lieux, protection du matériel, distractions, etc.).

*Selon le Guide d’implantation du télétravail en entreprise de TECHNOCompétences

2. Aurai-je tendance à travailler trop?

Si le télétravail peut favoriser la conciliation travail-vie personnelle, il peut aussi devenir un couteau à double tranchant pour la personne qui se laisse envahir par ses obligations professionnelles lorsqu’elle travaille à domicile.

Vous pouvez planifier effectuer un certain nombre d’heures de travail par semaine ou par deux semaines. Vous aurez ainsi assez de flexibilité pour travailler plus longtemps certains jours et ralentir le rythme les autres journées.

3. Que faire en cas de conflit travail-vie personnelle?

En mode télétravail, les limites entre le travail et la vie personnelle deviennent encore plus floues. Prévoyez divers scénarios et dressez une liste de solutions.

4. Comment briser l’isolement?

Le manque d’interaction avec les collègues est l’un des défis posés par le télétravail. Vous pouvez télétravailler à temps partiel seulement — deux jours par semaine, par exemple —, utiliser des applications pour rester en contact en temps réel avec vos collègues ou assister en personne à certaines réunions.

Quelques gestes clés 
  • Faire une autoévaluation à partir des questions proposées.
  • Vous informer sur les politiques de votre organisation en matière de télétravail.
  • Aborder le sujet avec votre gestionnaire et le service des Ressources humaines.
  • Rester en mode « solution » pour surmonter les défis.

Les dernières publications

Damotech
Damotech
Nous misons beaucoup sur l'attitude des gens que nous embauchons, de sorte à ajouter des gens sont collaboratifs, novateurs et surtout de bonne humeur !
Publié le 21 septembre 2020
Kim Reeves | Turbulent
Kim Reeves | Turbulent
Ça me donne plus de liberté sur la gestion de mon énergie et concentration. Ça me permet une grande autonomie dans mon organisation.
Publié le 18 septembre 2020
Martin Le Bas | Turbulent
Martin Le Bas | Turbulent
La flexibilité de Turbulent me rappelle la période de ma vie où j'étais travailleur autonome. On a tous les avantages de la flexibilité des horaires mais aussi la stabilité de l'emploi.
Publié le 18 septembre 2020